• Couinements à Algeciras

     

    Vendredi 18 février, des "couinements sévères" se sont invités à bord. Pas tout le temps, lors des accélérations et des changements de vitesse... aïe, aille. Le repos s'imposait, sous forme de camping sauvage, quelque part entre Grenade et Malaga.

     

    LE RETOUR!!

    Samedi nous n'avions que 200 km à faire pour rejoindre Algeciras. Il fait chaud!! 

    Nous avons trouvé l'origine de la plainte du moteur, non, pas la boîte de vitesse, oiseau de malheur mais la courroie d'entrainement... de l'alternateur, qui n'était pas assez tendue (la chaleur?).

    Compte à rebours

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    nosmas
    Dimanche 20 Février 2011 à 15:50

    C'est sûr que si vs cherchez pr vos vacances, un ptit boulot en restauration de véhicules, vs aurez vos chances. Courage. Les histoires de courroies, c'est terrible. Y a-t'il, au bivouac des cours du soir de prévus ?  GB

    2
    Tonton Gégé
    Lundi 21 Février 2011 à 13:24

    Vous aviez bien fait de ne pas m"appeler à la rescousse ce soir là !

    J'étais un peu trop loin, mais dommage je connaissais la panne !

    Bonne route

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :